Stefano Savona: Carnets d’un combattant kurde

1.jpg

Akif a quitté l’Allemagne pour rejoindre la guérilla du PKK. Son groupe traverse les montagnes du Kurdistan irakien pour rejoindre les zones de combat à la frontière turque. Le groupe compte deux filles : Slav née en Allemagne, enjouée et familière des manières occidentales et Ozgur, fille de militant, secrète et butée. Il y a deux autres garçons : Aram, bavard et moqueur, et Siyar le chef, conscient que rôde „l’ange de la mort“. Sur leur route, le camp du Parti des femmes où des groupes masculins viennent „tuer le mâle“ qui est en eux, grâce aux séances de travail idéologique. Autour des feux, à la tombée de la nuit, ou pendant les interminables marches dans la montagne, les jeunes combattants se racontent leurs rêves, leurs doutes, leurs peurs. Siyar évoque le visage de l’ennemi qui peut-être le tuera, un visage „que l’on ne voit qu’une fois“.

Quelle: http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/31344_0

Advertisements

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s